Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 19:32

 

 

Venez nombreux nous rejoindre au festival des arts de la rue à Valleraugue. Les contes vous réjouiront les oreilles le 29 mai,  à partir de 14h30.

 

Les contes sont de nulle part et pourtant on les retrouve partout, ce sont eux les plus grands voyageurs !

Alors, on vous propose ensemble de mettre le chemin sous nos pieds. Les contes n'ont pas de nationalité, ils parlent toutes les langues, aucune frontière n'a jamais pu les arrêter. Ce jour là, Valleraugue leur souhaite la bienvenue, ils arriveront tranquillement au village.

  

Armelle-et-Peppo.JPG


    Armelle et Peppo, de la Cie Audigane, seront là avec leurs contes,

leur musique et la roulotte.

 

Les spectateurs visiterons le village, guidés par Bernard Barbier, conteur musicien,  en passant par un jardin où je conterai "le maître du jardin" en compagnie de Claire Menguy, violoncelliste.

 

Bernard Barbier

  Amis-artistes 0090Claire Menguy

 

 

 

Après une nouvelle promenade à travers les ruelles,

vous pourrez écouter Luc Pacini raconter

son étonnante version du "prince grenouille"

 

061

 

Et pour bien terminer ces beaux moments de rêve,

la ballade s'arrêtera sur une petite place

pour finir en musique, chansons et petits contes,

autour du verre de l'amitié, pour l'apéro conte AOC, avec Kamel Guennoun et Bernard Ariu.

SDC11144

bernard-ariu-20010

 

La fête sera joyeuse !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

Informations : office du tourisme, 04 67 82 25 10

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Béatrice Samson, Conteuse

  • : Le blog de Béatrice SAMSON
  • Le blog de Béatrice SAMSON
  • : Voyages au pays des contes de Béatrice Samson
  • Contact

Henri Gougaud



Que peuvent les contes ? Presque rien, mais beaucoup : nous aider à changer le regard que nous portons sur notre monde et sur notre vie. Nous réapprendre l'innocence. S'ils se sont obstinés à rester vivants jusqu'à nous, c'est peut-être pour nous dire ces nécessités là et nous les répéter sans cesse jusqu'à ce qu'enfin nous les entendions.
 


Le rire de la grenouille

Freud



Tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre.