Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 17:47

 

 

 

A l'instant T, 2 rue Racine, à 19H30 je vais conter les roses, les fleurs et les jeunes filles ...

 

 

Pour en savoir plus, cliquez sur "allons voir si la rose".

 

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 12:53

 

Noël à Breteuil067

 

 

Les feuilles roussissent, le ciel devient gris, l'hiver se rapproche.

 

Pour se réchauffer ensemble, je vous propose une soirée de contes, histoires merveilleuses où les humains, la nature et les animaux s'entraident pour passer un bon hiver.

 

Un lieu confortable et chaud, une lumière tamisée ... Le public est prêt pour le voyage !


 

Tout public, à partir de 5 ans

 

N'hésitez pas à me contacter06 80 50 18 45

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 23:18

 

SDC11499.JPG

 

 

 

 

C'était jour de grande fête, ce samedi 11 septembre, au village de Celles : enfin le village abandonné depuis quarante ans, va revivre.

 

Il y a d'abord eu les officiels, la pause déjeuner, un beau spectacle de feu et un orchestre qui nous a fait danser tard dans la nuit.

 

Conter dans l'après midi au cours de cette journée mémorable, devant le lac, accompagnée d'un public attentif, restera un très beau souvenir pour moi.

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 13:03

 

 

 

30411 1200272906532 1819836324 388423 490065 n

 

 

Il était une fois un beau lac entouré de grands arbres. Au milieu de ce lac, il y avait une île, et sur cette île, de grands chapiteaux où se passaient des évènements extraordinaires : des conteurs venus de partout s'étaient rassemblés pour conter à un public émerveillé des histoires, à toutes les heures de la journée ... C'est là que j'ai eu la chance de passer une semaine de rêve.

 

11068 1072616995214 1819836324 155970 89978 n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11068 1072567753983 1819836324 155820 1655536 n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.paroles-conteurs.org

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 17:03

SDC10810

 

 

Dans la douce lumière du matin, avant qu'il ne fasse trop chaud, nous sommes trois compères à conter le mercredi matin, à l'Orange Bleue, à Octon. Assis à l'ombre des mûriers, sous le regard attentif des amateurs de contes et de galettes complètes, nous contons le rêve, le fil, la vigne et le vin, les Nasrédine qui font rire, des histoires toujours nouvelles et toujours belles.

 

A partir de la semaine prochaine, pour fuir le bruit des voitures parasites, nous irons conter dans le jardin de Marie Aude, rue de la Vialle, où Adèle, pour l'occasion, transportera la crèpière et les tasses.

 

Pour tous les renseignements

Adèle  04 67 44 49 41

 

 

Qu'on se le dise !!!


 

        SDC10816.JPGSDC10812SDC10808    SDC10805

SDC10806

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 14:44

 

 

Un coup de fil, et hop, je pars conter à Béziers ce soir. L'imprévu, c'est ça aussi, la vie de conteur. La souplesse, la facilité de conter n'importe où, dans n'importe quel contexte.

 

J'ai fouillé dans ma besace, j'y ai trouvé quelques histoires autour du vin, des diables et des anges, Nassrédine le fou/sage, des contes qui sentent bon la figue et le thym de la garrigue. Et peut être le poème de Beaudelaire : "Enivrez-vous" ...


Place de la Madeleine à Béziers, à 18h


Qu'on se le dise

 

480922_AYHUW5P2SDRVKLMYK1HB86JQAA24JO_033_H093135_L.jpg

 

 

 

 

 

Le conte de la bonne treille


Gilbert, la seule chose qui l'intéressait, c'était sa vigne. Il était célibataire, mais il la soignait mieux qu'il n'aurait soigné sa femme s'il en avait eu une. Il ne payait pas de mine, Gilbert, avec ses pantalons et sa blouse toute rapiécée. Il passait pour un peu simplet. Mais il ne l'était pas dutout, il était même un peu sorcier ... 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 17:18

 

 

Qui aurait cru que le conte pouvait aussi se plaire avec les croissants et le café ? D'ailleurs, je n'ai jamais lu de conte qui parle de croissants, mais il y en a peut être. Toujours est-il que la délicieuse Adèle, qui tient le café restaurant "l'Orange Bleue", à Octon, a décidé de faire des petits déjeuners contés. Que vais-je raconter ? Je n'ai pas encore choisi, mais sûrement des contes légers et gais pour bien commencer la journée.


Alors, à partir de mercredi du 7 juillet, tous les mercredis de juillet et de août, venez partager le petit déjeuner et les contes avec moi !

 

 

photo_index_1.jpg

 

Le petit déjeuner est disponible à partir de 7h30 pour tous les courageux et les contes commencent à 8h30.


Contact : Adèle au 04 67 44 49 41

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 11:17

 

 

2710111193_b28ee33040.jpg

 

 

 

 

 

 

Un pin large

Arrondi en une sombre masse

Est comme une île

Dans l'eau vive de l'espace.

Chaque branche

Etendue verte sur cet azur

Y jette de longs caps

Et de sombres presqu'îles

Et ses courbes rameaux

Captent d'un geste pur

Dans leurs récifs menus

Des golfes d'air tranquille.

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 21:36


 

 

L'idée est venue de la constatation que le travail de conteur est très solitaire. Alors, se retrouver une fois l'an entre nous, anciens ou nouveaux conteurs, échanger, être ensemble, c'est bien. C'est comme ça que la marche est née.

 

Le soir, les conteurs s'arrêtent ici ou là, une soirée de contage est organisée, et aussi de rencontre avec les habitants du lieu, en échange du repas et d'un lit.


 Les trente conteurs, dont je fais partie cette année, marcheront du 3 au 8 août, entre Bigorre, Béarn et Séronais.

 

 

 

CHANSON DU VENT – Patricia Gaillard – août 2009


Comme c’est bon de marcher près de ces raconteurs
Qui voient sur les chemins des cailloux à visages
On les croit volontiers des berceurs d’enfants sages
Mais ils savent réveiller tout un homme en une heure
C’est vrai qu’ils sont petits comme des grains d’orge
Mais leurs paroles sont comme des cathédrales
Et nous parlent d’un temps où tout était cristal.

Ils vont dans les villages et les places pour chanter
Et leurs histoires petites contiennent le monde
Ce sont des êtres à qui les mythes se racontent
Car ils ont les oreilles creusées pour les entendre
Et les bouches taillées pour bien les raconter
Ce sont des gens gracieusement habités
Par ces récits curieux qu’on appelle les contes.

Certains dansent parfois, peut-être ont-ils des ailes
Car leurs pieds laissent alors une poudre légère
Qui accompagne pendant longtemps les pierres
Et les herbes des prés au petit cœur de miel
La lune au-dessus de leurs rires paraît plus argentée
Que ne le sont même les manteaux de leurs fées
Les conteurs voyez-vous sont allumeurs d’âme.

J’ai aimé auprès d’eux marcher sur les chemins
J’ai aimé leur joie, leurs rires, leur gravité
J’ai aimé leur cœur, leurs mots, leur amitié
Et cette passion de dire qui les mange tout entiers
Et qui fait d’eux des fous simplement adorables
Comme le sont les fées en rondes sur le sable
Les conteurs sont d’ailleurs et en sont délectables.

 

 

Pour avoir tous les détails :

 

http://lamarchedesconteurs.blogspot.com

 

 

Au retour, je vous parlerai de mes impressions, de mes souvenirs, de mes découvertes.

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 17:53

 

Ce dimanche là, le temps était beau et il y avait de nombreux inscrits pour la balade dans les vignobles des côtes de Thongue, à côté de Pézénas. Sur la colline qui domine les vignobles, à Alignan du Vent, j'ai conté la légende de Andrieu.

 

La douceur et la bonté d'Andrieu étaient connues de tous, comme la manière dont il s'occupait de ses vignes. Et pourtant, cette année là, le temps avait été si mauvais que même les raisins de Andrieu pourrissaient avant d'être mûrs. Les habitants allaient être obligés de se résoudre à boire l'eau des fontaines ! Mais les prières des curés de toutes les églises du diocèse ont sauvé la situation ...

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article

Béatrice Samson, Conteuse

  • : Le blog de Béatrice SAMSON
  • Le blog de Béatrice SAMSON
  • : Voyages au pays des contes de Béatrice Samson
  • Contact

Henri Gougaud



Que peuvent les contes ? Presque rien, mais beaucoup : nous aider à changer le regard que nous portons sur notre monde et sur notre vie. Nous réapprendre l'innocence. S'ils se sont obstinés à rester vivants jusqu'à nous, c'est peut-être pour nous dire ces nécessités là et nous les répéter sans cesse jusqu'à ce qu'enfin nous les entendions.
 


Le rire de la grenouille

Freud



Tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre.