Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 14:32

 

 

 

405692_120761351379520_100003369660097_94471_1217533245_n.jpg

 

 

 

 

L'approche de Noël est pour nous synonyme de froid,

même dans les régions du sud qui restent assez douces.


Alors, dans ma tournée de contes pour les enfants des écoles, en cette période de l'année,

j'ai choisi de commencer par leur raconter mon expérience de Noël à l'Ile Maurice, par 32°,

pour les réchauffer avant de les emmener faire un tour dans le froid et la neige,

en Finlande, au Canada, sous la neige ou dans le mistral qui glace jusqu'aux os.

 

 

"Promenons nous dans le froid"

 

Contact : Béatrice Samson

06 80 50 18 45

 


 

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 20:39

 

 

Ce jardin là, je ne le connaissais pas, c'est un ami qu m'en a parlé.

Et conter dans les jardins, j'adore ça, j'ai voulu aller voir.

 

 

SDC14310

 

SDC14272

 

 

 

 

 

 

 

Et me voilà dans ce merveilleux jardin.

Envie d'aller tout doucement, de prendre du temps pour m'imprégner,

écouter l'eau qui ruisselle, le vent dans les bambous,

regarder les rayons du soleil dans les cristaux qui se balancent dans les arbres.

 

Un jardin plein de douceur, de tendresse, d'amour.

 

On peut y manger aussi.

 

 

 

 

beatrice

 

 

SDC14312

 

 

 

 

 

 

 

Alors, un jour, allez vous y promener,

allez rencontrer Agnès et Nicholas

qui ont si bien su créer un lieu à leur image.

 

 

 

http://www.jardinsambucs.com

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 21:20

 

 

 

SDC10281

 

 

Quatre femmes,

quatre univers …

 

 

Evelyne David, Pierrette Dô,

Agnès Dumouchel, Béatrice Samson 

 

 

Raconter, murmurer,

Effleurer vos oreilles de nos mots,

De la musique des  contes et des poèmes.

 

Nous vous le proposons,

Ce dimanche 26 août à 6h du matin

Devant le relais nautique à Octon

 

Au lever du jour, quand le soleil apparaît derrière la colline,

Goûtons cet instant où le monde renaît.

 

Puis partageons le thé et le café,

Les gâteaux, croissants, délices

Que nous aurons apportés.

 

 

N'oubliez pas

blousons, duvets, couvertures

pour vous installer confortablement.

 

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 14:33

 

 

Comme je vous l'ai dit précédemment,

le titre de mon spectacle m'a été inspiré

par le poème de Verlaine "Clair de lune"

On m’a déjà posé plusieurs fois la question :

que veut dire « bergamasque » ?

Je vous dois donc une explication. Et bien, la voici :

 


22518_Harlequin_and_Columbine_f.jpg

 

 

Les Bergamasques sont à la fois les habitants de Bergame, en Italie,

et les anciennes danses populaires

particulièrement en vogue dans cette ville.

Arlequin et Brighella,

deux personnages de la Commedia dell'arte, nés à Bergame,

étaient le plus souvent qualifiés de "bergamasques".

Verlaine emploie le mot bergamasques

non pas comme adjectif

mais comme nom pour designer les danseurs.

II a eu comme illustre prédécesseur Shakespeare qui,

dans Le Songe d'une nuit d'été,

a utilise le mot bergamasque (Bergomask)

pour designer une personne.

 


 

 

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 23:20

 

 

 

SDC14016.JPG

 

 

Ce samedi 11, dans le cadre d'une fête d'anniversaire,

j'aurai le plaisir de venir conter devant un public de rôlistes

mon nouveau spectacle "Masques et bergamasques" **

 

Il s'agit de contes fantastiques empruntés en grande partie à Théophile Gauthier.

 

Des contes à faire frémir ...

 

Mais il en faudrait plus pour faire peur

aux amateurs de jeux de rôle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

** ce titre m'a été inspiré

par le poème "Clair de lune" de Paul Verlaine,

que vous pouvez lire dans ma rubrique : sac à trésors

 

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 22:24

 

 

Au Bousquet d'Orb, il y a un jardin et des amoureux de ce jardin.

Ce samedi, nous nous sommes rencontrés au four à pain de notre ami Claude.

C'est comme ça qu'après avoir conté près du four encore chaud,

je vais conter dans le jardin samedi 11 août, à partir de 16h30.

 

Quelles histoires ? Des histoires de jardin, bien sûr.

Pour les petits, les moyens et les grands ...

 

 

 

 

affiche-land-art.jpg

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 11:05

 

C'est au four à pain de Fontbine

et c'est la fête.

 

Et Fontbine,

c'est tout là haut, du côté de Ceilhes et Rocozels,

en direction de Roqueredonde et Avène.

 

Ce sera joyeux et festif,

comptez sur nous !!

 

Amenez quelque chose à manger,

nous partagerons le repas, les rires, la musique et les histoires.

 

A samedi

 

 

 

 

Four-Fonbine-Soiree-du-28-JUILLET-12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 07:04

 

 

Je vous en avais déjà parlé,

c'est la Minga, un petit café associatif,

c'est à Montpellier,

rue Dom Vaissette.

 

Ce jeudi 26 à 18 heures.

Un chapeau,

des petits papiers à tirer,

je conte l'histoire,

des histoires pour rêver, pour rire, pour se rencontrer.

 

Venez nombreux,

amenez vos amis et vos voisins.

 

2012---Festival-Palabrages 0068b

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 14:54

 

 

 

mosqueebleue.jpg

 

 

 

 

J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
D'abord une brise légère doucement,
Tout doucement se balancent
Les feuilles sur les arbres dans le lointain,
Tout au loin,
Les cloches obstinées des porteurs d'eau
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
Tandis que passent les oiseaux
Tout là-haut, par longues bandes criardes,
Dans les pêcheries, on tire les filets
Les pieds d'une femme baignent dans l'eau,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
Les voûtes du bazar sont fraîches, si fraîches,
Mahmut Pacha est tout grouillant de monde,
Les cours sont pleines de pigeons.
Des bruits de marteaux montent des docks,
Dans le vent doux du printemps flottent des odeurs de sueur,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
Un yalı aux sombres embarcadères,
Dans sa tête, l'ivresse des plaisirs d'autrefois,
Dans les ronflements des vents du sud apaisés
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
Une beauté marche sur le trottoir,
Quolibets, chansons, ballades, moqueries
Quelque chose tombe de sa main,
Ce doit être une rose
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
J'écoute Istanbul, les yeux fermés,
Un oiseau bat des ailes autour de ta robe
Je sais si ton front est tiède ou frais
Si tes lèvres sont humides ou sèches, je sais
Une lune blanche se lève derrière les pins,
Je perçois tout du battement de ton cœur,
J'écoute Istanbul.

Orhan VELI (1914-1950)

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans Poèmes
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 14:38

 

 

C'était lundi soir, à l'inauguration des Voix de la Méditerranée à Lodève.

 

Assise à une petite table,

je goûtais, j'écoutais, je sentais, je regardais ... en compagnie d'une amie.

 

Ils étaient là,

un bouquet de parapluies noirs,

ils se sont déployés,

silhouettes filiformes, noires, silencieuses.

 

 

Ils sont venus vers nous

ont posé doucement à notre oreille leur long tuyau,

ont murmuré doucement un poème ...

 


252620_346561442090918_956384335_n.jpg

 

www.les souffleurs.fr

 

 

 

Lent ballet noires silhouettes
Silence
Un éventail bruit doucement
Un parapluie posé dans ma main
Le regard profond du bel inconnu
Doucement posés au creux de mon oreille,
Doucement
Les mots se posent au creux de mon coeur.

Merci

 


Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2012
commenter cet article

Béatrice Samson, Conteuse

  • : Le blog de Béatrice SAMSON
  • Le blog de Béatrice SAMSON
  • : Voyages au pays des contes de Béatrice Samson
  • Contact

Henri Gougaud



Que peuvent les contes ? Presque rien, mais beaucoup : nous aider à changer le regard que nous portons sur notre monde et sur notre vie. Nous réapprendre l'innocence. S'ils se sont obstinés à rester vivants jusqu'à nous, c'est peut-être pour nous dire ces nécessités là et nous les répéter sans cesse jusqu'à ce qu'enfin nous les entendions.
 


Le rire de la grenouille

Freud



Tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre.