Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 19:54


fée détourée copie



Belle route pour l'année 2010

pleine de bulles de rêves réalisés
et de bonheurs merveilleux.

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2010
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 13:55


Avant qu'il ne soit trop tard, que le temps ne nous emmène ailleurs, je partage avec vous ce conte à rire écrit par mon ami Jean Gelbseiden, écrivain, poète et animateur des ateliers d'écriture de l'association Mots Passants, à Montpellier.




SOURIRE

 

 

Ils étaient venus de loin; de très loin, de très très loin.

Ils avaient eux aussi suivi l'étoile au Septentrion.

C'est vrai que le voyage en valait la peine...

Rendez-vous compte, pour des Hollandais, la Galilée!...

Ce n’était pas tout à côté! Mais bon, ce n’était pas non plus le fils à n'importe qui.

Alors, au bout d'un long très long très très long voyage,

Et pour bien lui montrer qu'on avait le coeur en fête,

on s'était déguisé en mages, avec la barbe de prophète, et les cadeaux et la crosse, et les beaux habits du dimanche, avec des scintillements partout pour que ça fasse joli dans la crèche éclairée par l'âtre vivante; vous savez bien , celle que quand on entre y a le boeuf à droite et l'âne à gauche, vous pouvez pas ne pas en avoir entendu parler!

Mais... ça avait fini par se savoir, qu'ils étaient déguisés, qu'ils n’étaient pas des vrais;

Aussi, quand on parlait d'eux, on avait choisi de les appeler:

 

LES FAUX MAGES DE HOLLANDE.

Jean Gelbseiden

 



Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2009
commenter cet article
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 17:42

                                                                                                                                                                                                    J'ai plongé dans l'univers étoilé des fées, Merci à la merveilleuse artiste Joséphine Wall de m'ouvrir la porte de leur monde, d'inspirer mes contes. Si ces images vous touchent, n'hésitez pas à cliquer sur le lien de son site, vous en découvrirez bien d'autres encore.

horizons

 

 

 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2009
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 21:52


Tizi-OuzouN3115.jpg

Douces montagnes de Kabylie,
Fraîcheur du soleil levant.
Dans le rose du matin,
Figuiers et oliviers s'éveillent.

Dans le rose du matin,
Nos paroles murmurent
La paix et l'amitié,
Et la fraîcheur du soleil levant.


Ca a été un grand honneur pour moi d'être invitée à conter au cours du festival Le Grain Magique organisé par
Tayeb Bouamar en Kabylie. J'y ai découvert des gens adorables, sensibles et touchants, de superbes paysages proches des Cévennes. Nous avons conté dans des lieux très différents : écoles, centre d'handicapés, théâtre ... où nous avons été accueillis chaque fois avec la même gentillesse et la même ouverture.

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2009
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 20:02


Temps radieux de septembre, magie du festival, retrouvailles entre amis, moments de partage, d'échanges, de travail en commun.







Avec Pascale Poisson,
contes d'animaux et comptines pour les petits.













Chansons à répondre :
Cher "petit ravailleur" qui s'est endormi chez le médecin.
Et toute la rue a suivi le mouvement et s'est mise à chanter. (Kamel Guennoun et Bernard Barbier)











Poèmes de Baudelaire, magie de la rue. 
Soleil, vin frais dans les verres, voix du poète.
(Christophe Sigognault)










Quand les adultes ont la nostalgie de "l'école d'autrefois", avec ses pupitres en bois, l'odeur de l'encre, le grattement de la plume sur le papier, le poële en fonte et les sabots
(Christian Poisson)










Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2009
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 18:25


Quand on entre dans l'atelier de Sarah, on pénètre dans la magie. Douceur, chaleur, tendresse ....

La beauté des costumes faits à la main, véritables reconstitutions historiques,  nous entraîne dans un monde féérique.







Partager une tasse de thé dans son univers ... Et conter au milieu des costumes ...


Des contes qui parlent d'habits, il y en a beaucoup. Voyage dans les "histoires d'habits magiques" d'Isabelle Lafonta, illustrées par Claire Degans, dans les "contes des femmes qui veillent" de Marie Faucher.

Le succès de ces petites soirées nous a amenées à renouveler l'expérience en mai puis en novembre.







 

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2009
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 21:44






















Stage professionnel au théâtre Jacques Coeur de Lattes, dirigé par Michel Bourrely et Diégo Hernandez.

Repost 0
Published by Dame Béa - dans 2004
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 20:37



Par ce beau jour du mois d'août 2008, le soleil illuminait Palavas, les sourires étaient au rendez-vous, et les mariés étaient beaux.

Dans l'air tiède du soir, sous les arbres du patio du restaurant la Tulipe, rue Henri René à Montpellier, nous avons partagé le conte écrit par Sissi Pesselon, illustré par Emmanuel Bouley, illustrateur  (http://kahouetcity.over-blog.com) : 
  l'histoire d'un bloc de cornaline, qui subira bien des transformations au cours des siècles.

En voici la conclusion : "La vie se sert de tout, et ce que le temps et l'homme détruit renait sous des formes nouvelles, grâce à cette fée qui ne laisse rien perdre, qui répare tout et qui recommence tout ce qui était défait. Cette reine des fées, vous la connaissez fort bien : c'est la servante de la nature"






Repost 0
Published by Béatrice SAMSON - dans 2008
commenter cet article

Béatrice Samson, Conteuse

  • : Le blog de Béatrice SAMSON
  • Le blog de Béatrice SAMSON
  • : Voyages au pays des contes de Béatrice Samson
  • Contact

Henri Gougaud



Que peuvent les contes ? Presque rien, mais beaucoup : nous aider à changer le regard que nous portons sur notre monde et sur notre vie. Nous réapprendre l'innocence. S'ils se sont obstinés à rester vivants jusqu'à nous, c'est peut-être pour nous dire ces nécessités là et nous les répéter sans cesse jusqu'à ce qu'enfin nous les entendions.
 


Le rire de la grenouille

Freud



Tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre.